NEMOURS

pdf-picto Nous sommes devant le même constat, la politique du gouvernement Macron-Philippe, obéissant aux traités européens, organise la destruction et la privatisation des services publics et la casse du statut des agents avec la disparition de milliers de postes (hôpitaux, SNCF…). L’application des ordonnances Macron permet la désindustrialisation du pays avec la disparition de milliers d’emplois et l’exploitation des travailleurs dans la sous-traitance.
L’avenir de nos jeunes est sacrifié par la remise en cause du baccalauréat, diplôme national, et la sélection à l’entrée de l’université. Ce gouvernement remet en cause toutes les protections sociales des travailleurs et de la population. Maintenant, il s’attaque à nos régimes de retraite, dont nous faisons une campagne nationale ! Mais qu’en est-il sur notre localité de Nemours et de ses environs ?

 HÔPITAL DE NEMOURS

2016-2017 : Fermeture sur Nemours de 2 services en gériatrie avec suppression de 92 lits (1/4 des lits) et licenciements de nombreux agents contractuels sur les 650 emplois de l’Hôpital de Nemours ;
2017-2018 : la mise en place de la fusion des 3 Hôpitaux avec Montereau et Fontainebleau a entraîné la suppression de 80 postes dont 66 titulaires non remplacés ;
2018-2019 : Plan social « Efficience » privatisant et mutualisant de nombreux services « supports » avec suppression de 150 à 180 emplois sur les 3 sites hospitaliers.

En même temps, la démission de nombreux médecins et personnels paramédicaux (pour cause de mauvaises conditions de travail) et les absences/départs non remplacés menacent de fermeture partielle ou totale de services de soin !
En juin dernier, l’ouverture de la Maison de santé de Nemours et la mise en place du Partenariat Public-Privé (PPP) de Melun ne peuvent pas remplacer notre Hôpital public de proximité de Nemours pour être soigné sur place !
Après 20h, la maison médicale est fermée…
Combien d’habitants de la localité et de ses environs ne pourront pas se rendre au PPP de Melun : à 40 km et plus d’une heure de route en pleine affluence de circulation ?
Qui pourra payer les dépassements d’honoraires pour la chirurgie quasiment entièrement privatisée ?

Nous soutenons le personnel et leurs syndicats qui veulent s’adresser à la vraie responsable de la destruction de notre hôpital de Nemours, la Ministre de la Santé Mme BUZYN :
MAINTIEN DE TOUS LES SERVICES, LITS ET POSTES
sur les 3 Hôpitaux de Nemours, Montereau et Fontainebleau !
RETRAIT DES DIRECTIVES BUZYN !


ALLOCATIONS DE LA PROTECTION SOCIALE

De nombreux habitants de Nemours et ses environs sont touchés par la baisse de certaines prestations sociales :
CSG : un couple de retraités perd 800 €/an sur sa pension de retraite ;
APL : un jeune travailleur précaire subit une baisse de 5€/mois de son allocation logement depuis octobre 2017, et grosso modo encore 5 € en octobre 2018;
MAINTIEN DE LA SÉCURITE SOCIALE DE 1945
AVEC AUGMENTATION DE TOUTES SES ALLOCATIONS


EMPLOIS INDUSTRIELS

Il est mis en avant l’installation d’une nouvelle grande entreprise sur la localité, la STEF, mais qui est venue avec son personnel….
La réalité des faits : aucun emploi n’a été créé sur la localité. Au contraire, des entreprises ferment ou vont être délocalisées. Les patrons s’empressent d’appliquer les ordonnances Macron qui remettent en cause le code du travail :
 FRIATEC, à Darvault, déménage en Espagne avec 23 licenciements à la clé,
 BOB MARTIN (ex-NESTLÉ) à Nemours : cette fermeture menace 60 emplois,
 CORNING à Bagneaux : quel avenir réserve le groupe américain à ce site verrier unique par son savoir-faire ?
Notre comité POID de Nemours rappelle sa détermination pour :
LE MAINTIEN DES ENTREPRISES AVEC TOUS LEURS EMPLOIS,
L’ABROGATION DES ORDONNANCES ET DE LA LOI EL KHOMRI.


SERVICES PUBLICS DE PROXIMITÉ

L’accès à de nombreux services publics est remis en cause sur la localité et toutes les communes aux alentours :
 9 fermetures de classe dans les villages environnants sont prévues : Nonville, Château-Landon, Darvault, Lorrez-le-Bocage, Souppes-sur-Loing,
 Centres des Finances Publiques : fermeture en 2016 de la trésorerie de Chateau-Landon, et grave menace pour les autres.
 Fermeture récente du point d’accueil de la Sécurité Sociale et de la permanence retraite de la CNAV de Bagneaux.
La fermeture des classes n’est-elle pas synonyme de désertification des villages ? Pourra-t-on poser une journée de repos pour se rendre à un centre d’accueil à Melun ? Comment feront les habitants qui n’ont pas de véhicule ?
TOUTES LES CLASSES ET LES SERVICES DE PROXIMITÉ DOIVENT RÉOUVRIR ET ÊTRE MAINTENUS PARTOUT


Dans le cadre de la prévision des élections municipales :
Notre Comité POID de Nemours et de ses environs souhaite débattre avec vous de vos préoccupations locales et du programme que nous vous proposons, rompant avec la fatalité, et déterminé à construire l’unité des Travailleurs, des Jeunes, des Retraités et des militants sur la localité et dans les villages environnants.


Le POID, avec son journal hebdomadaire, La Tribune des Travailleurs, combat pour un gouvernement ouvrier, seul capable de prendre les mesures de sauvegarde pour les travailleurs et l’ensemble de la population. Ce gouvernement émanerait d’une assemblée constituante souveraine composée de délégués élus, mandatés et révocables. Mais un tel gouvernement peut-il exister sans chasser Macron et la 5ème République qui permet toutes les ruses anti-démocratiques ? C’est pourquoi nous avons participé aux manifestations du 13 et 26 mai 2018 pour scander :

FORGEONS L’UNITÉ POUR CHASSER MACRON !
Aux Travailleurs/Travailleuses, aux Jeunes, aux Retraités, aux Femmes au foyer,
Aux Militants des organisations du mouvement ouvrier et démocratique de Nemours et ses environs
COMITÉ DE NEMOURS ET SES ENVIRONS
Michel RISACHER : 07 88 25 97 01, risacher.michel@wanadoo.fr
Patricia GRIMEAU : 06 31 73 28 56, grimeau@msm.com