Partout préparons l’action unie : le plan Macron-Philippe contre nos retraites ne passera pas !

pdf-pictoÀ nos collègues de travail, aux jeunes, aux militants et aux responsables des organisations du mouvement ouvrier et démocratique

Partout préparons l’action unie :

le plan Macron-Philippe contre nos retraites ne passera pas

Camarades et amis,

Nous sommes réunis ce 20 octobre, 223 délégués représentant 134 comités pour l’unité constitués dans les entreprises et les secteurs professionnels les plus divers dans tout le pays*.
Dans la diversité de nos engagements respectifs, politiques, syndicaux, associatifs, nous faisons un même constat :

  • Jamais un gouvernement ne s’était à ce point attaqué à tous les acquis des travailleurs et à toutes les libertés comme le fait ce gouvernement Macron.
  • Jamais une « réforme » n’avait prétendu aller aussi loin et aussi vite que la contre-réforme des retraites pour laquelle le gouvernement exige des syndicats qu’ils se    « concertent » avec lui.
  • Et pourtant, jamais un gouvernement n’avait été aussi rejeté et minoritaire dans le pays.

Toutes les interventions, dans notre conférence, ont fait état des grèves, des actions dans l’unité, grèves et actions souvent victorieuses. Nous savons que ce n’est ni par les journées « saute-mouton » ni par la concertation que nous ferons reculer le gouvernement. Nous nous adressons aux travailleurs qui, comme nous, ont cherché et cherchent à constituer les moyens de contrôler leur propre mouvement (délégués de service, comités de grève avec les syndicats…) pour arracher les revendications et, souvent, y parviennent.

Partout, constituons nos comités pour l’unité, forgeons les maillons de la chaîne d’unité qui, en nous reliant tous, aidera le mouvement de millions à surgir.

Nous vous proposons de faire signer le plus massivement possible l’appel ci-dessous et de préparer ensemble une deuxième rencontre des comités pour l’unité, le 2 février.

Partout la révolte gronde.

Tous, nous voulons en finir avec ce gouvernement et sa politique de misère, de chômage, d’individualisation et de destruction des droits collectifs.
Pour cela, il faut l’unité de tous, la mobilisation unie qu’imposera, en prenant ses affaires en main, la masse des travailleurs et des jeunes et, avec elle, tous les secteurs de la population qui souffrent de cette politique.
Delevoye, haut-commissaire du gouvernement, vient d’avouer : les 42 régimes de retraite existants – régime général et régimes spéciaux et particuliers – doivent tous disparaître. De son côté, la Cour des comptes salue « une réforme sans précédent depuis la création de la Sécurité sociale en 1945 ».
Nous lançons cet appel à nos collègues de travail, aux jeunes, aux femmes travailleuses, aux militants et aux responsables des organisations ouvrières :

* C’est à l’issue de la manifestation du 13 mai 2018, convoquée sur les mots d’ordre : « Macron, un an, ça suffit ! Dehors la Ve République et l’Union européenne ! », qu’a été lancé l’appel à constituer partout des comités pour l’unité, dont la première rencontre se tient ce jour, 20 octobre, aux Lilas, Seine-Saint-Denis.

Pour tout contact : confnatpourlunite@gmail.com